comment se soigner avec les huiles essentielles

Comment se soigner avec les huiles essentielles ?

Mais comment se soigner avec les huiles essentielles ?
L’utilisation des huiles essentielles date de l’Antiquité. Aujourd’hui, elles sont scientifiquement reconnues et séduisent de plus en plus.

Les huiles essentielles sont particulièrement appréciées parce qu’elles sont des solutions naturelles contre de nombreuses maladies.

Certaines sont efficaces pour soigner les petits maux du quotidien tels que le rhume et l’orgelet par exemple. Tandis que d’autres sont préconisées dans le cadre d’un traitement spécifique comme les problèmes de foie, d’otite ou encore de sciatique.

Vous trouverez dans cet article tout ce que vous devez connaître sur le sujet, ainsi que des outils pratiques pour vous former à leur utilisation pour vous soigner.

Les différents outils sont signalés par un encart vert comme celui-ci :

Vous voulez tout savoir sur les huiles essentielles ? Découvrez la vérité sur ces essences végétales dans ce petit ebook gratuit.

Les huiles essentielles, qu’est-ce que c’est ?

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes, qu’on appelle aussi essences végétales.

Pour des fins médicales, l’utilisation des huiles essentielles est appelée « aromathérapie ».

Chaque huile essentielle renferme une composition chimique appelée chémotype. Celle-ci est définie selon l’environnement de la plante, de la nature du sol, de la température, de l’exposition au soleil, et bien d’autres facteurs. Toutefois, une huile essentielle peut posséder des centaines de molécules différentes. Chacune de celles-ci possèdent des propriétés particulières. Il se peut alors qu’une seule huile essentielle puisse soigner différentes maladies.

Les substances odorantes de ces extraits de plantes sont très puissantes et agissent sur l’équilibre physique et psychique du corps.
On les utilisent également en cosmétique pour leur parfum puissant.

Huiles essentielles pour soigner rhume, otite, angine, orgelet, sciatique, mal de dos

L’extraction des huiles essentielles

La méthode d’extraction la plus utilisée est la distillation à la vapeur.

Elle consiste à injecter de la vapeur d’eau dans une cuve remplie de la plante dont on souhaite extraire l’huile. La vapeur circule à travers celle-ci puis se charge de ses principes actifs. Une fois enrichie, elle se dirige dans un conduit réfrigéré et forme des gouttelettes au contact du froid. Les gouttelettes sont ensuite recueillies dans un récipient. Après, un liquide se constitue et laisse apparaitre, à sa surface, l’huile essentielle. Il ne reste qu’à la prélever.

Modes d’utilisation des huiles essentielles

Il existe de nombreux moyens d’utiliser les huiles essentielles.

La diffusion dans l’air

La diffusion est la technique la plus performante. Elle nécessite l’utilisation d’un appareil spécifique appelé « diffuseur ».

Celui-ci projette dans l’atmosphère des microparticules d’huiles essentielles qui vont être absorbées par les voies respiratoires.

En plus de leurs actions thérapeutiques, les huiles essentielles diffusées purifient l’air, éliminent les mauvaises odeurs et créent une ambiance olfactive agréable.

Quelques exemples de diffuseur :

L’ingestion

Les plantes pour la santé naturelle

Les huiles essentielles peuvent être incorporées dans un support comme un comprimé, une gélule, une gomme, etc.
Mais aussi parfois ajouté directement sur un aliment.

Mais attention : elles sont réservées aux adultes et aux enfants de plus de 7 ans.

Ce mode d’utilisation est souvent proposé dans le cadre des traitements médicamenteux.
L’ingestion est un mode d’utilisation réservé à ceux qui connaissent très bien les huiles essentielles.

Si celles-ci sont utilisées dans le cadre d’une thérapie, il faut impérativement respecter les prescriptions de votre thérapeute. De manière générale, il en faut 2 à 3 gouttes au maximum pour chaque prise.

Si vous souhaitez soigner vos maux en les ajoutant à un plat :

Avant l’intégration dans un plat, l’huile essentielle doit tout d’abord être diluée dans une crème, une huile végétale ou autre corps gras. N’oubliez pas de bien mélanger. Intégrez l’huile essentielle diluée en fin de préparation parce qu’il ne faut jamais les faire chauffer.

Vous pouvez aussi diluer votre huile dans du miel, une tisane ou de l’eau chaude, mais pas bouillante.

L’inhalation

L’inhalation humide est une méthode efficace pour respirer la vapeur d’huile essentielle. Elle s’effectue grâce à l’utilisation d’un inhalateur que vous pouvez acheter en pharmacie ou sur Internet. Le procédé ne doit pas dépasser 15 minutes.

Si vous n’appréciez pas l’inhalation humide, il existe aussi des inhalateurs secs sous forme de tube à respirer, que vous pouvez recharger avec les huiles de votre choix :

Le bain est aussi une façon de bénéficier des bienfaits des huiles essentielles. Puisque celles-ci sont insolubles dans l’eau, mélangez-les à un émulsifiant avant de les verser dans votre bain. Vous pouvez utiliser de la poudre de lait ou de la poudre d’algue, en fonction de l’huile essentielle choisie. Des sels de bains déjà prêts sont également disponible en pharmacie ou sur Internet :

Le massage

Le massage est très souvent utilisé, car il favorise la pénétration rapide des huiles essentielles dans la circulation sanguine. Il suffit de diluer votre huile dans une huile végétale de massage, une crème ou un lait corporel. Privilégiez toujours les produits bios.

Des cosmétiques « tout prêt » sont disponibles, notamment pour soulager les muscles ou les articulations :

Il est à noter qu’il existe aussi des produits destinés aux massages sensuels et érotiques, sensés stimuler le désir…

Comment se soigner avec les huiles essentielles ?

Il est tout à fait possible de se soigner avec les huiles essentielles et l’aromathérapie sans faire appel à un professionnel. Mais cela nécessite de se former.

Heureusement, il existe des formations complètes en ligne dédiées aux particuliers qui permettent de tout connaître des huiles essentielles et de les utiliser correctement, pour se soigner, ou pour élaborer ses cosmétiques maison.

Voici les deux meilleures formations que nous vous conseillons :

Huiles essentielles
Formez-vous en vidéo et devenez spécialiste en huiles essentielles pour tous les domaines de la vie quotidienne : premiers secours, cuisine, beauté, santé, animaux…

>> Plus d’info
Livre sur les huiles essentielles
Si vous préférez vous former à l’aide d’un livre, nous vous conseillons Le petit atelier des huiles essentielles saison par saison, pour vous soigner naturellement en alliant efficacité et sécurité.

>> Plus d’info

Comment soigner un rhume avec les huiles essentielles ?

Nombreuses sont les huiles essentielles pouvant soulager les symptômes du rhume. Parmi elles, on distingue les huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus radié et de Ravintsara.

L’huile essentielle de menthe poivrée est reconnue pour sa capacité à soulager la toux. Le mode d’utilisation le plus efficace est l’inhalation. Vous pouvez ajouter quelques gouttes de cette huile à un bol d’eau chaude et inhaler les vapeurs. N’oubliez pas de vous couvrir la tête avec une serviette. Réalisez l’opération 3 fois par jour.

L’eucalyptus radié est également efficace en inhalation. Incorporez 4 à 6 gouttes dans 150ml d’eau chaude et faites les mêmes gestes que précédemment.

L’huile essentielle de Ravintsara possède des propriétés stimulantes immunitaires, anti-infectieuses et expectorantes. Presque tous les modes d’utilisation sont possibles. Que ce soit en diffusion, en inhalation, en massage ou dans un bain, l’huile essentielle de Ravintsara peut éliminer de manière très efficace le nez bouché.

Comment soulager et protéger son foie ?

Le foie est un organe vital de l’organisme. Il intervient dans la digestion en assurant la production de bille. Celle-ci permet la bonne digestion des matières grasses. Le foie participe également au métabolisme des sucres en stockant le glycogène. En plus, il s’agit d’un organe de détoxification. Il stimule la transformation des toxines provenant des aliments, de l’ingestion d’alcool, ou de prise de médicaments. Enfin, le foie participe à la synthèse de nombreuses protéines sanguines. C’est pour ces raisons qu’il faut en prendre soin (attention par exemple à l’excès de soda).

Vous avez des nausées, vous manquez d’appétit ou vous avez une haleine chargée ?
Votre foie est certainement fatigué ou surchargé.

Pour pallier ces symptômes, les huiles essentielles sont des solutions très efficaces. Elles peuvent soigner, protéger et restaurer le fonctionnement de votre foie. Quatre essences sont particulièrement conseillées : la menthe poivrée, la livèche, le citron jaune et le thym à thujanol :

Mode d’administration :

Si vous voulez stimuler votre système digestif, optez pour l’huile essentielle de menthe poivrée. En plus de favoriser la production de bille, elle est très rafraîchissante. Elle élimine la mauvaise haleine et soulage les nausées. L’huile essentielle de menthe poivrée s’utilise ponctuellement et à petite dose. Ajoutez 2 à 3 gouttes sur un support neutre et utilisez-la pendant quelques jours.

Dans le cadre d’une détoxification, l’huile essentielle de livèche est la solution adaptée. Elle est obtenue à partir de la racine de livèche et connue pour ses propriétés antitoxiques et drainantes. Cette huile facilite l’élimination des toxines venant de notre alimentation ainsi que des médicaments. Pour effectuer une détoxification en profondeur de l’organisme, vous pouvez l’associer à des huiles essentielles de carotte, de cèleri et de romarin à verbénone pour créer une synergie.

Vous pouvez protéger votre foie avec de l’essence de citron jaune combinée à l’huile essentielle d’origan compact ou de sarriette. Cette association permet de favoriser leur acceptation par le foie. Utilisez 2 gouttes et prenez-en 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

L’huile essentielle de thym à thujanol est connue pour ses propriétés anti-infectieuses, stimulantes et régénératrices. Elle favorise la régénération des cellules hépatiques tout en agissant en douceur sur le foie. Cette huile essentielle peut être consommée par voie orale. Il suffit de mélanger 2 gouttes à une petite cuillère de miel. Vous pouvez en prendre 3 fois par jour.

Comment bronzer plus rapidement et préparer sa peau au soleil ?

L’une des actions insoupçonnée des huiles essentielles est de renforcer la résistance de votre épiderme. Ce qui est parfait pour préparer votre peau au soleil de l’été !

Pour en savoir plus sur le sujet, il existe un livre très pratique qui vous permettra de soigner toutes les pathologies de l’été.
>> Plus d’info

Comment soigner un orgelet ?

Un orgelet est une inflammation temporaire située au bord de la paupière. Très souvent, il est dû à une bactérie et est souvent gênant, voire douloureux.

Pour l’enlever, il faut adopter quelques mesures sur le plan de l’hygiène. Par exemple, après avoir touché vos paupières, vous devez laver vos mains pour ne pas contaminer les autres parties de vos yeux. Vous ne devez pas vous maquiller jusqu’à ce que l’orgelet disparaisse. Évitez aussi de mettre des lentilles, portez plutôt des lunettes.

Les huiles essentielles sont dangereuses pour les yeux, vous ne pouvez donc pas en utiliser pour soigner un orgelet.

À la place, il vous faut utiliser de l’huile de ricin. Grâce à son action anti-sceptique, antifongique et anti-inflammatoire, il peut apaiser et traiter les infections cutanées. On retrouve de l’acide ricinoléique dans sa composition. C’est grâce à cet élément que l’huile de ricin est souvent utilisée contre les orgelets.

Comment soigner une otite en utilisant des huiles essentielles ?

Oreille bouchée, bourdonnement et perte d’audition, tels sont les symptômes d’une otite. Si vous tenez à vous en débarrasser rapidement, il n’y a rien de plus efficace que les huiles essentielles.

Quatre options vous sont offertes : l’eucalyptus radié, la lavande officinale ou fine et le tea tree.

Effectivement, l’huile essentielle d’eucalyptus radié possède de nombreuses propriétés. Ses actifs agissent notamment sur les bactéries et les virus à l’origine de l’otite. En plus, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes, elle renforce l’immunité du corps humain. Voici comment l’utiliser :

  1. Versez 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans ½ cuillère à café d’huile végétale
  2. Massez légèrement le contour de l’oreille avec le mélange (évitez d’en mettre à l’intérieur de l’oreille)
  3. Répétez l’opération jusqu’à 3 fois par jour pendant 5 jours tout au plus.

L’huile essentielle de lavande officinale apaise la douleur de l’oreille grâce à ses propriétés antalgiques et anesthésiantes. Mais ce n’est pas tout. Cette huile sédative vous permet aussi de bien vivre les gênes liées à l’otite. L’utilisation et la posologie sont les mêmes que celles de l’huile essentielle d’eucalyptus radié.

L’huile essentielle de tea tree possède les mêmes propriétés que l’huile essentielle d’eucalyptus radié. Elle combat également les bactéries et les virus responsables de l’otite. Pour ce qui est de son utilisation, il suffit aussi d’en diluer 1 goutte dans ½ cuillère à café d’huile végétale. Ensuite, massez le contour de l’oreille sans en mettre à l’intérieur de l’oreille.

Les huiles essentielles contre la sciatique

La sciatique est une inflammation du nerf sciatique. Elle est provoquée par une compression de sa racine antérieure.

Il est possible de soigner et d’apaiser cette inflammation avec les huiles essentielles de gaulthérie couchée et d’eucalyptus citronné.

L’huile essentielle de gaulthérie couchée est un puissant anti-inflammatoire. La gaulthérie possède également des propriétés anti-douleurs. Son efficacité vient d’une molécule proche de celle composant l’aspirine. Posologie : versez 2 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée dans une petite quantité d’huile végétale de calophylle. Appliquez ensuite sur le nerf sciatique en massant en toute légèreté. Renouvelez l’opération 3 à 4 fois au quotidien jusqu’à disparition de la douleur.

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est bien connue pour son action contre les moustiques, les puces et les tiques. Dans le contexte de la sciatique, elle est utilisée pour ses vertus anti-inflammatoires. Son action est en effet comparable à certains médicaments. En général, l’huile essentielle d’eucalyptus citronné soulage les contractions musculaires. Si vous n’arrivez pas à trouver de l’huile essentielle de gaulthérie, celle-ci peut parfaitement la substituer. Pour profiter de ses bienfaits, suivez ces étapes :

  1. Diluez 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné dans un peu d’huile végétale de noyau d’abricot
  2. Appliquez en massage doux le long du nerf sciatique
  3. Refaite l’opération 3 à 4 fois par jour jusqu’à ce que la douleur s’estompe
Comment se soigner avec les plantes ?

Précautions d’emploi

Attention, il ne faut jamais consommer les huiles essentielles directement. Elles sont très concentrées et peuvent alors présenter certains dangers.

Il est donc strictement recommandé de respecter toutes les précautions d’usage. Il faut faire très attention quand vous souhaitez l’utiliser sur les enfants de moins de 10 ans ainsi que sur les adultes considérés comme fragiles (femme enceinte ou allaitante, personnes épileptiques, personnes âgées, asthmatiques, etc.).

Si vous avez un doute, le plus simple est de vous former !
Pour cela nous vous conseillons une formation en vidéo, ainsi qu’un ebook complet, pour ne pas faire d’erreur et profiter des essences végétales facilement et en toute sécurité.

Les limites :

En usage interne, sachez que certains chémotypes, comme les cétones sont des poisons. Ils ne doivent jamais être absorbés par voie orale.

Si utilisées en externe, les huiles essentielles sont toujours à diluer dans de l’huile végétale. Certaines sont composées d’éléments irritants pour la peau ou les muqueuses. Pour vous rassurer, effectuez un test cutané avant application.

Il ne faut pas diffuser les huiles essentielles en continu. Il faut aussi savoir que certaines huiles essentielles ne doivent pas être portées à la diffusion. C’est le cas pour les phénols (origan, thym vulgaire à thymol, ceylan, giroflier et sarriettes) et les cétones (sauge officinale, armoise blanche). En effet, ces huiles sont irritantes pour les muqueuses du système respiratoire.

En cas d’excès, sachez que certaines huiles essentielles peuvent être hépatotoxiques (les phénols) ou neurotoxiques (la menthe poivrée, l’eucalyptus mentholé). De plus, l’huile essentielle de romarin à camphre peut provoquer des crises chez certains sujets épileptiques.

Avant d’utiliser les huiles essentielles, il est toujours rassurant de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien spécialisé dans les huiles essentielles.

Refermez bien les flacons après chaque utilisation, car les arômes et les principes actifs s’évaporent dans l’air. Il est aussi très important de les tenir hors de portée des jeunes enfants.

Essences végétales

Comment choisir les huiles essentielles de qualité ?

Choisissez les huiles essentielles 100% pures et naturelles, botaniquement et biochimiquement définies (H.E.B.B.D).

Si vous trouvez cette mention sur le flacon d’huile essentielle, cela signifie que l’arôme n’est associé à aucune autre substance. Cela veut dire aussi qu’il n’est ni reconstitué, ni rectifié. Cette mention garantit que les méthodes d’extraction utilisées sont la distillation à la vapeur d’eau ou l’expression à froid pour les agrumes. Optez toujours pour les huiles essentielles provenant de l’agriculture biologique, dans les zones rurales et loin de la pollution.

Comment associer les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées seules. Toutefois, il est très courant de les associer entre elles pour mettre au point une synergie.

Cela permettra de renforcer mutuellement leurs principes actifs et de potentialiser l’effet recherché. Vous pouvez ainsi associer 3 à 4 huiles au maximum. Dépasser ce nombre peut provoquer des antagonismes.

Pour la diffusion dans l’air, les compositions créent des parfums inédits. Vous pouvez même créer votre propre ambiance, en fonction des saisons.

Pour composer vos propres synergies, référez-vous aux deux formations qui vous sont proposées dans cet article : une formation en vidéo, ainsi qu’un ebook complet.

Comment se soigner avec les plantes ?

1 réflexion au sujet de « Comment se soigner avec les huiles essentielles ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.